samedi août 18, 2018

News Feeds:
Note utilisateur:  / 0
plume 'édito du Secrétaire Général

"Allez plus loin sur la voix de la paix "

 

Porto-Novo,  le 13 Mars 2014

 

 

Il fallait le dire, le répéter, l'expliquer, à tous les foras, à toutes les occasions, dans tous les discours: le dialogue ne peut qu'être national. Une position tenue par le PRD depuis l'exacerbation de la tension sociale. Même la radicalisation des postures n'avait pas empêcher le parti à soutenir qu'il ne voit se profiler qu'une seule voie de sortie d'impasse qui est le dialogue de tous les acteurs majeurs de la vie publique nationale. Un dialogue dont la responsabilité devait échoir au seul gouvernement sous l'impulsion de son chef, le président de la République à qui incombe le devoir de mettre en application les éventuelles résolutions qui en seraient issues. Pas donc de dialogue sans l'implication effective de l'ensemble des forces politiques et sociales aussi bien celles soutenant l'action du pouvoir que celles se réclamant de l'opposition.

SG

Après quelques résistances et incompréhensions, l'opinion publique nationale a droit à quelques signes de détente. Le gouvernement a repris langue avec les responsables syndicaux. Des négociations un peu laborieuses certes mais un début très promoteur néanmoins lorsqu'on se réfère aux positions tranchées de départ. L'initiative a au moins le mérite de faire renaître l'espoir dans les rangs de tous les acteurs de l'éducation notamment les enseignants, élèves, étudiants et parents d'élèves. Cela a d'ailleurs permis la levée de certains motions de grève de la part de quelques organisations syndicales autrefois en grève. Même si l'accalmie reste précaire et sans garantie d'une recrudescence de la tension dans les jours à venir. De la même manière que la presse a relayé quelques actions d'éclats du chef de l'Etat à l'endroit de quelques personnalités politiques de premier plan. Ce n'est peut-être pas encore le décalogue attendu mais ces signes permettent de s'en rapprocher si tant est que ces actions sporadiques sont soutenues et répétées.

 

Au PRD, l'heure n'est pas à l'autosatisfaction face à ces petits pas vers un apaisement total du climat socio politique national. Tous les acteurs de la vie publique demeurent redevable au peuple du Bénin de ce climat de paix qui a toujours régné même aux pires moments de la vie du pays. L'entretien de cette paix est un devoir pour chaque acteur politique, social, religieux, culturel. Rien ne peut justifier la persistance d'un contexte mettant en péril les fondements de la République. Si le PRD a pu jouer sa partition dans la préservation de la quiétude sociale, en toute circonstance, parfois au détriment de ses intérêts spécifiques notamment à l'issue des élections présidentielles de 2006 et de 2011, on ne voit pas pourquoi les arts en feraient autant chaque fois que cela s'avère nécessaire. Un seul mot: la paix seulement. 

 

Wabi  KARIM FAGBEMI

Sécrétaire Général du Parti du Renouveau Démocratique

 



Note utilisateur:  / 0
plume 'édito du Secrétaire Général

"Une ère des Tic sur les partis "

Porto-Novo,  le 17 Février 2014

 

Enfin une raison de positiver dans un contexte social très crispé à travers le regain d'intérêt de certains partis aux nouvelles technologies de l'information. Les internautes béninois peuvent constater avec bonheur une présence de plus en plus de plusieurs partis politiques sur internet. L'Union fait la nation puis l'alliance Abt ont marqué l'actualité médiatique nationale, en ce début d'année 2014, en révélant à l'opinion publique leurs sites internet respectifs. Deux événements très apprécié du côté du PRD dont le site était déjà fonctionnel depuis plusieurs années. 

SG

La multiplication de ces initiatives deviennent donc une stimulation nécessaire pour les équipes d'animation essentiellement composées de jeunes pour la plupart. En une période où l'action politique connait une sorte de désaffiliation inquiétante surtout de la couche la plus juvénile de la population.

Nous avons eu, au PRD, l'occasion de mesurer l'impact de cet activisme médiatique sur internet à travers notre site lors de plusieurs de nos manifestations statutaires. Grâce à la mobilisation de l'équipe d'animation de www.prdbenin.com, plusieurs milliers de nos compatriotes suivent désormais en direct les grandes manifestations du parti à partir d'un appareil connecté à la toile. C'est ainsi que depuis l'Europe, l'Amérique du nord et partout dans le reste du monde de nombreux Béninois et étrangers ont pu suivre en temps et en heure l'historique "carton rouge" du président Adrien Houngbédji au projet de révision de la constitution introduit à l'Assemblée nationale par le gouvernement. C'était en septembre 2013 à Djeffa au cours de l'université de vacance. L'expérience a été renouvelée avec le même engouement en janvier 2014 durant le Conseil national à Adjarra.

 

Cet outil a incontestablement entrainé une plus grande visibilité du PRD en conformité avec les efforts de modernisation du parti engagés par la Direction exécutive nationale. En plus de l'instantanéité des événements marquants suivis au fur et à mesure de leur déroulement, les visiteurs du site disposent également d'un archivage permanent de tous les actes concernant la vie du parti. Mais ces efforts ne peuvent s'apprécier à leur juste valeur que dans un environnement concurrentiel. C'est en cela que le fait que d'autres formations politiques, en l'occurrence, celles se réclamant de l'opposition, s'essayent sur la piste de l'Internet ne peut que contribuer à renforcer cet élan. Face aux difficultés d'accès aux médias conventionnels surtout ceux du secteur public, l'ouverture sur le net et notamment à travers des relais sur les réseaux sociaux permet d'offrir des informations crédibles et diversifiées au public. 

Wabi  KARIM FAGBEMI

Sécrétaire Général du Parti du Renouveau Démocratique

 


Connexion

Fil de navigation

AccueilAccueil /  Editos

Statistiques

Visiteurs
6
Articles
347
Liens internet
49
Compteur d'affichages des articles
737366

Qui est en ligne

Nous avons 658 invités et aucun membre en ligne

Photothèque

Copyright © 2018. Parti du Renouveau Democratique. Designed by Shape5.com Joomla Templates