jeudi juillet 19, 2018

News Feeds:
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

« Aucun Conseiller municipal PRD comme FCBE n’a voté pour cette mission » Depuis quelques jours, il s’est soulevé une polémique au sujet du rejet par le Conseil Municipal d’une mission du Maire Moukaram Océni à Paris, dans le cadre du lancement d’un ouvrage. Par presse interposée, des esprits malins tentent de lier ce refus du conseil municipal à la crise au sein du parti du renouveau démocratique et parle d’un supposé bras de fer entre Adrien Houngbédji et le Maire Moukaram Océni. Il n’en fallait pas plus pour faire sortir de ses gons Docteur François Ahlonsou, Conseiller municipal Prd qui fait partie de ceux qui ont rejeté ladite mission. Ce dernier s’insurge contre ces allégations et crie à une intoxication. Il justifie ce rejet par non seulement la nécessité pour le Maire de rester au pays pour organiser la session budgétaire pour le budget 2014, mais aussi pour, selon lui, le besoin de ne pas gaspiller l’argent des contribuables. (Lire ci-dessous un extrait de sa déclaration)

Extrait de la déclaration du Conseiller municipal de Porto-Novo, François Ahlonsou suite au rejet du voyage du Maire Moukaram Océni à Paris)           

« …Le conseil municipal a été convoqué en session  extraordinaire par procédure d’urgence afin de proposer à l’autorité municipale qui doit transmettre aux autorités centrales la proposition du conseil municipal pour la recherche d’une rue à baptiser « Sourou Migan Apithy. Le boulevard lagunaire a été donc choisi à ce propos. Dans le même temps, le conseil municipal a souhaité qu’un plus grand édifice, pas forcément à Porto-Novo soit également baptisé Sourou Migan Akpithy dont nous fêtons le centenaire de naissance cette année. Au cours de cette procédure d’urgence proposée par le Maire, il a profité pour introduire une communication pour la participation d’une délégation de la ville de Porto-Novo à une journée d’étude à Paris, organisée à l’occasion de la parution de l’ouvrage collectif ‘’Porto-Novo : patrimoine et développement’’, dirigé par Christine Mengin, et Alain Godonou, ancien Directeur de l’Ecole du patrimoine Africain. Pour cette journée à Paris, le Maire a demandé 7 jours de mission en compagnie de l’ancien Maire Bernard Dossou (…) Je rappelle qu’aucun conseiller municipal n’est pour cette communication sur ce voyage du Maire Moukaram  Océni avec le Conseiller Bernard Dossou  à Paris. Au cours de la session extraordinaire, l’ancien Maire Bernard Dossou, qui est toujours Conseillers municipal s’est retiré de la salle. D’autres Conseillers Fcbe sont également sortis de la salle et les 4 Conseillers Fcbe qui sont restés ont voté abstention. Donc, aucun Conseiller municipal n’a voté pour cette mission. Le Maire devait comprendre que cette mission était inopportune dans le contexte actuel où au niveau de la ville de Porto-Novo, le personnel a fait sit-in durant son absence du territoire national parce qu’il était en mission à Paris dans le compte de l’Association nationale des Communes du Bénin. Une fois de retour, il veut repartir encore dans la dernière semaine du mois de novembre alors que ce mois est reconnu comme celui de la session budgétaire pour préparer le budget 2014. C’est après trois semaines de retard que le comité préparatoire d’élaboration de l’avant-projet du budget 2014 a été installé le mercredi 20 novembre 2013. Mais l’autorité municipale sans une lettre d’invitation présentée au conseil municipal, s’invite à Paris du 25 au 1er décembre. La session extraordinaire du conseil municipal du 15 novembre dernier a souhaité dans le cadre de la coopération agissante entre Porto-Novo et Cergy-Pontoise l’arrivée à Porto-Novo du duo Alain Godonou et Christine Mengin pour la présentation officielle de l’ouvrage « Porto-Novo : patrimoine et développement » à tout le conseil municipal et la société civile de Porto-Novo. Aussi avions-nous souhaité la signature de la nouvelle convention de coopération avec Cergy-Pontoise à Porto-Novo, car aucune invitation n’ait actuellement adressé à la mairie de Porto-Novo pour la signature d’une quelconque convention de gestion de fonds pour lancer le cycle de coopération entre les deux collectivités. Somme toute, le conseil municipal est resté dubitatif sur cette communication montée de toute pièce. Nous avons dit au Maire de bien vouloir rester sur place, pour bien s’occuper de la mairie et de son personnel. Tous les Conseillers PRD comme FCBE ont rejeté cette mission qui coûtera 3 millions 100 mille FCFA aux contribuables de Porto-Novo (…) Il n’est pas question de bras de fer. C’est une question de procédure administrative. C’est une question de respect des textes de la décentralisation. C’est une question de bon sens et le bon sens, c’est la chose la mieux partagée. Si quelque chose est bien et solide pour la ville, tous les Conseillers pétris de bien-être de Porto-Novo vont voter sans débat. Mais tout ce qui est médiocre et qui permet à quelques autorités de profiter de l’argent du contribuable, les Conseillers responsables que nous sommes allons rejeter. La tension actuelle de notre trésorerie l’exige.

Propos recueillis par Hugues Elphège Patinvoh

Affichages : 1523

Connexion

Fil de navigation

AccueilActualités /  Réaction du conseiller municipal PRD François Ahlonsou au sujet du supposé rejet par le conseil municipal d’une mission du maire Moukaram

Statistiques

Visiteurs
6
Articles
347
Liens internet
49
Compteur d'affichages des articles
711989

Qui est en ligne

Nous avons 296 invités et aucun membre en ligne

Copyright © 2018. Parti du Renouveau Democratique. Designed by Shape5.com Joomla Templates