vendredi octobre 19, 2018

News Feeds:
Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Dimanche 20 octobre 2013

Palais des Congrès Cotonou.
 

 Le parti Union pour le développement d’un Bénin nouveau (UDBN) tient son deuxième congrès, ce dimanche 20 octobre 2013. Il s’agit d’un congrès extraordinaire, une fête politique qui est l’occasion pour Claudine Prudencio, présidente-fondatrice du parti, et ses militants, de resserrer les rangs.

Pour nous, la position du parti par rapport à l’alliance pro-gouvernementale FCBE ne fait aucun doute ; ce sera peut-être le lieu de la réaffirmer haut et fort ou de l’infirmer le cas échéant. C’est en tout cas le lieu pour nous, Secrétaire général du PRD de saluer l’arrivée de ce nouveau parti dans le concert des partis politiques du Bénin. Quand bien même le parti est mis sur les fonts baptismaux lors du congrès constitutif du dimanche 14 mars 2010, la récente démission de l’ancien Premier ministre de Boni Yayi, Pascal Irénée Koupaki, de la présidence du parti justifie ce congrès extraordinaire, et fait de l’UDBN un nouveau parti.

 Bienvenue à l’UDBN, non pas comme on le fait joyeusement en disant plus on est de fous mieux on s’amuse, car pour nous l’arène politique n’est pas une aire de jeu même si on y participe à des joutes. Mais nous disons bienvenue à l’UDBN en tant que force de propositions tant les chantiers politiques sont immenses puisque nous devons, en vingt- neuf mois, organiser trois élections. Il y en a, je veux nommer les élections municipales, communales et locales pour lesquelles nous avons accusé un sérieux retard et nous avons été récemment instruits de ce qu’elles ne seront pas organisées en 2013 si l’on s’en tient à la feuille de route de la Commission d’orientation et de supervision de la LEPI.

 Nous espérons que l’UDBN vient comme un catalyseur pour mettre de l’ordre dans une pagaille politique qui sévit cruellement et qui menace notre démocratie. Depuis 2006 en effet, aucune élection n’a été tenue à bonne date. Les lois électorales sont régulièrement foulées aux pieds au point que le jeu électoral est faussé. Les délais d’installation des CENA, ceux de la mise à disposition du fichier électoral n’ont jamais été respectés depuis 2006.

 Le PRD, principale force de l’opposition essaie de jouer autant que faire se peut sa mission de veille politique et citoyenne. Il ne se borne pas à critiquer le pouvoir, mais, par le truchement quelques rencontres au sommet, discute et fait des propositions dont le pouvoir fait naturellement ce qu’il veut. La dernière en date est celle où au cours de laquelle le président Adrien Houngbédji a réaffirmé le souci d’organiser un dialogue politique national inclusif. Le PRD espère être appuyé dans cette voie par l’UDBN pour redonner l’éclat des années 1990 à notre démocratie.

Le PRD est ouvert à toute alliance de forces politiques, pourvu qu’elle tienne compte des lignes définies par notre dernier congrès.

 Le PRD, par ma voix, souhaite plein succès à vos travaux.

Affichages : 1283

Connexion

Fil de navigation

AccueilActualités /  Allocution du Secrétaire Général du Parti du Renouveau Démocratique(PRD) à l’ouverture du Congrès extraordinaire de l’UDBN

Statistiques

Visiteurs
6
Articles
347
Liens internet
49
Compteur d'affichages des articles
773603

Qui est en ligne

Nous avons 700 invités et aucun membre en ligne

Copyright © 2018. Parti du Renouveau Democratique. Designed by Shape5.com Joomla Templates