• Imprimer
Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

« Le projet de construction d’un nouvel hôtel de ville par le maire de Porto-Novo, Océni  Moukaram, crée des dissensions au sein du conseil municipal depuis maintenant quelques mois et a pris, depuis le 21 septembre 2013, une dimension politicienne  et émotionnelle.

Le présent Mémorandum  avait  été écrit par le Maire et les présidents de commissions permanentes de la mairie, avec comme but d’apporter la démonstration par la raison et non par l’émotion, que ce projet certes ambitieux et louable, souffre tout de même d’une multitude d’irrégularité, de fond et de  forme,  à laquelle une approche de solution devrait être trouvée.
Il  ressort, de ce rapport collégial, entre autres que :

-l’architecture définitive n’a pas été validée conjointement ;

-Aucun choix définitif de site n’ai été fait pour recevoir le futur projet ;

- Le plan de financement n’est ni  validé, ni bouclé ;

-Ni les textes en vigueur au Bénin au sujet de la gestion financière des communes, ni le code des marchés publics en République du Bénin, encore moins les dispositions légales concernant la délégation de maitrise d’ouvrage n’ont pas été à ce stade, respectées scrupuleusement ;

-La responsabilité du Maire ainsi que celle de la société AGETUR-Sa maître d’ouvrage délégué du projet, est engagée puisque, sans avoir reçu un quelconque ordre de travail de l’ensemble du conseil communal, et surtout sans que les avenants à la convention du 26 aout 2010 ait été signées par les deux parties, AGETUR Sa a réclamé et tenté de démarrer les travaux, alors que les conseillers municipaux n’ont pas validé le projet à la manière accoutumée.  

Dès lors, comment est-ce que la municipalité de Porto-Novo, bastion d’élus de l’opposition républicaine, pourrait-elle plus tard critiquer les nombreux éléphants blancs créés et entretenue par le pouvoir actuel, alors qu’elle-même auraient encouragé,  par son silence, un maire avec une gestion solitaire  et visiblement très intéressée, à lancer tous azimuts, de nombreux chantiers en même temps et surtout à moins de 6 mois d’élections communales ? Les élus PRD se veulent irréprochable afin de donner du poids à leur parole d’opposant. »

  Lisez plutôt

Affichages : 1255