samedi mai 26, 2018

News Feeds:
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Excellence, Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président de la République du Burkina-Faso ;

Excellence, Monsieur Mamadou ISSOUFOU, Président de la République du Niger, représentant du Président de l’Union Africaine ;

Excellence, Monsieur Alpha KONDE, Président de la République de Guinée, Président en exercice de l’Union Africaine ;

Excellence, Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

 

Honorable Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale ;

Mesdames et Messieurs les Députés ;

Madame DIALLO, Chers enfants et distingués membres de la famille éplorée

Distingués invites ;

Mesdames et Messieurs ;

La mort est le destin des hommes. Celle du Président Salif DIALLO nous laisse cependant désemparés. Pas seulement sa famille, mais la Nation Burkinabé dans son ensemble ; pas seulement cette Nation qu’il a servie de toute son énergie et de la force de son intelligence, mais l’Afrique toute entière, et par-delà elle, l’humanité.

Ceux qui ont eu la chance insigne, comme nous, de le côtoyer, de travailler avec lui, ou seulement de croiser son chemin, savent combien la perte est immense.

Salif était d’abord homme, je veux dire l’incarnation même d’une humanité rare : généreuse et attachante, opiniâtre, fidèle aux liens tissés, simple aussi, et discrète.

Mais nous nous en souvenons, et on s’en souviendra aussi, comme d’un grand homme d’Etat et un grand homme de son temps : homme de lutte et donc d’idéaux, homme d’engagements et de sacrifices pour le bien commun, esprit visionnaire pour son peuple et pour les peuples africains.

Avec lui, quelles que soient nos origines, notre position sociale et nos opinions, nous avions cette sensation extraordinaire d’avoir destin lié. Avec sa disparition, c’est un peu de nous-mêmes qui nous quitte.

Cher Salif, Monsieur le Président, je viens ici te rendre l’hommage de celui qui a perdu un frère bien aimé.

Je viens aussi te rendre l’hommage de tes collègues de la République du TOGO, de la République de CENTRAFRIQUE, du MALI, du NIGER, de GUINEE, et de quelques autres, à un digne fils de la terre des HOMMES INTEGRES.

Je viens enfin te rendre l’hommage du Président de la République du BENIN, le Président Patrice TALON et de son gouvernement qui s’inclinent devant un grand serviteur de l’Etat.

REPOSE EN PAIX.

Affichages : 68
Copyright © 2018. Parti du Renouveau Democratique. Designed by Shape5.com Joomla Templates