jeudi août 16, 2018

News Feeds:
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les opérations relatives à l’octroi et à la gestion des microcrédits aux femmes seront mieux canalisées à Avrankou désormais. C’est du moins qu’on puisse retenir des démarches entreprises depuis quelques moments par le chef de l’arrondissement central d’Avrankou qui, multiplie ses échanges avec les potentielles femmes bénéficiaires de sa localité par rapport à ce projet porté par le gouvernement de la rupture. Claude Médard Sèssinou, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a rencontré dans la journée de ce jeudi, 24 août 2017, plusieurs

représentantes des groupements de femmes des dix quartiers de son arrondissement et ce avec le soutien des chefs de ces localités respectives. C’est en effet une deuxième rencontre qui fait suite au passage du ministre de la microfinance dans la commune d’Avrankou il y a quelques moments. Pour la circonstance, le Ca a échangé avec les têtes de pont des bureaux de ces groupements de femmes au niveau des dix quartiers et de celui de l’arrondissement sans oublier la délégation de la cellule communale présente à la séance. Les discussions ont porté pour la plupart sur des questions liées aux dispositions pratiques qui encadrent l’obtention des microcrédits d’une part et les mécanismes de leur gestion d’autre part. « Nous avons jugé très indispensable de réunir une fois encore les femmes de notre arrondissement afin de leur parler dans un premier temps des conditions à remplir pour bénéficier des microcrédits et dans un second temps, nous leur avons sensibiliser sur les principes qui gouvernent ce projet » a déclaré le CA Claude Médard Sèssinou. Dans ses explications, le chef d’arrondissement a fait savoir que son objectif est de tout mettre en œuvre pour que sur son territoire, les femmes bénéficiaires de ces fonds soient mieux outillées aussi bien sur les démarches à mener pour en bénéficier, que pour la gestion desdits crédits. « Au cours des échanges, ces femmes nous ont exposé les difficultés auxquelles elles sont confrontées dans la collecte des pièces liés à l’obtention des crédits et les dispositions mises en place pour la réussite de ces opérations sans qu’il y ait de bénéficiaire qui puisse rester devoir au terme de l’échéance. « Avec les séances que nous avons ces femmes nous pouvons nous rassurer de ce qu’elles s’auront s’organiser pour s’acquitter de leurs devoirs pour être en règle vis-à-vis de la structure qui octroie les microfinances. Ces femmes sont conscientes de ce que d’énormes problèmes difficultés ont entouré les microcrédits reçus par le passé. Il y en a même qui n’ont pas pu solder. Mais désormais, elles ont les armes nécessaires pour bien gérer ces fonds en temps opportun » a confié le chef de l’arrondissement central d’Avrankou, Claude Médard Sèssinou. Il a poursuivi par des conseils qu’il a prodigués à ces dames pour une gestion minutieuse desdits crédits quand il fait faisait savoir que le tout ne suffit pas seulement d’avoir les pièces pour être automatiquement bénéficiaire, mais il faut appartenir à un groupement et répondre à ses principes. Aussi, il a été question de sensibiliser les participantes sur le caractère social de ces microcrédits tout en expliquant que ce n’est pas une affaire de politique. Il est à noter qu’après cette étape, des descentes au niveau de chaque quartier seront programmées comme l’ont souhaité les femmes.

Sylvain A. Tandjiékpon

Affichages : 122
Copyright © 2018. Parti du Renouveau Democratique. Designed by Shape5.com Joomla Templates