jeudi août 16, 2018

News Feeds:
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Avec le soutien de L'Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) et de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le Parlement béninois organise, le séminaire Parlementaire d'information et d'échanges sur l'implication des Parlements sur le suivi de l'examen périodique universel (EPU) et les institutions nationales des Droits de l'Homme (INDH). Les travaux dudit séminaire qui ont démarré à l’hôtel Myosotis de Cotonou ce jeudi 18 mai 2017 pour prendre fin vingt-quatre heure plus tard, ont été ouvert par le président de l’Assemblée nationale du Bénin, Me Adrien Houngbédji. Pendant ces deux jours de d’informations et déchanges, les parlementaires francophones,

se pencheront sur le rôle des Parlementaires dans la protection des Droits de l'Homme ; les mécanismes nationaux de prévention de la torture dans notre espace ; le concept général d'Examen Périodique Universel (EPU) ; le renforcement des institutions nationales des Droits de l'Homme (INDH) ; l'abolition de la peine de mort ;  l'enregistrement universel des naissances et à la question des enfants sans identité.

 

C’est à juste titre que dans son discours d’ouverture, le président Adrien Houngbédji a fait savoir à ses pairs et aux hôtes du Parlement Béninois qu’il appartient aux parlementaires «... de veiller à ce que les normes internationales relatives à la protection de l'Homme soient traduites en lois au niveau national… »

Voici l’intégralité du texte de son discours à l’ouverture de ce séminaire

  http://actualites.visages-du-benin.com/2017/05/18/le-president-houngbedji-au-seminaire-de-lapf-il-nous-appartient-de-veiller-a-ce-que-les-normes-internationales-relatives-a-la-protection-de-lhomme-soient-traduites-en-lois-au/

F.Z.O

Affichages : 156
Copyright © 2018. Parti du Renouveau Democratique. Designed by Shape5.com Joomla Templates