• Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 

«…Ce que les gens ne disent pas, c’est ce qui est bien dans ce projet de révision.…»

    

Le lundi 10 avril dernier,  le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji a prononcé un discours à l’occasion de l’ouverture de la première session ordinaire de 2017 au Palais des gouverneurs à Porto-Novo. A cette occasion,   l’honorable Yibatou Sani Glèlè alias Melvina s’est prononcée sur ce discours.

Lire ci-dessous ses propos.

 

«…Le président Adrien Houngbédji a toujours su gérer les hommes, il a dit la vérité en ce qui concerne son regret par rapport au projet de révision de la constitution. Ce n’est pas le fait que ce projet soit rejeté que cela règle le problème des populations. Il faut dire la vérité. On aurait pu laisser les députés aller jusqu'au bout parce que je dis que ce n’est pas une victoire car nous représentons la majorité. Ce qu’on aurait du faire, c’est d’inviter les présidents de groupes parlementaires à faire des amendements, suivre tout ce qui avait d’anormal. Ce que les gens ne disent pas, c’est ce qui est bien dans ce projet de révision. Les gens diabolisent à chaque fois qu’on parle de la révision de la constitution alors qu’il faut qu’un jour, on révise la loi fondamentale pour le bonheur de nos populations. Car cela fait plus de 27 ans que nous l’expérimentons. Malheureusement les gens n’ont pas  compris et on va attendre le moment pour y aller…»

Hermann OBINTI

Affichages : 168